Mon blog  

Un "avant" et un "après"...


Trois heures à m’abandonner dans les mains d’Amandine, au cœur d’une expérience immersive. Je dois avouer que je n’étais pas complètement rassurée. Entrer pleinement en soi, s’abandonner à la transformation, se laisser guider par le processus demande un certain lâcher prise et une ouverture totale au moment présent.

Le rituel rebozo est au départ un soin féminin mexicain qui tient son nom du tissu, le rebozo. Là-bas, lorsque les femmes donnent naissance, elles sont ensuite accompagnées et guidées par d’autres femmes, notamment au sein de ce rituel. En Occident, il peut être reçu lors de toute grande phase de transition ou de changement d’état : la maternité, les premières règles, un nouveau statut professionnel, un deuil, un mariage, la ménopause, un déménagement… Peu importe mais il y a en effet une notion d’avant et d’après.


Cette idée me faisait un peu peur. Dans la phase de vie que je traversais, je me demandais ce que j’allais laisser derrière… Tant de choses s’étaient passées depuis quelques années que je me questionnais sur l’« après ». J’ai tout de suite perçu ce rituel comme un « changement de peau », connectée à mes instincts archaïques, je me voyais délaisser mes anciennes blessures, mes vieilles croyances et mes schémas de fonctionnement désormais inutiles et me préparer à accueillir le neuf, de nouvelles façon de fonctionner, de voir la vie, de continuer à grandir, en tant que femme, mère et être humain.


Avant le rituel, la ou les femmes qui vous le transmettent, vous demandent de choisir une « intention ». Celle-ci vous guide durant tout le processus.

Beaucoup de possibilités me sont venues à l’esprit puis, guidée par Amandine, j’ai choisi : « J’accueille le présent en toute confiance ». Les jours précédents notre rencontre, j’étais à la fois impatiente (de découvrir un rituel qui, peut-être me transformerait) et agitée (de laisser mon corps, mon être, mon âme entrer entièrement dans ce processus). Je m’étais laissée, depuis quelques temps, submerger par mes projets et par le quotidien, j’avais du mal, depuis le début de l’épidémie Covid 19 à m’arrêter, faire du sport, prendre du temps pour mon corps. Un peu comme si je l’avais oublié… Laissé derrière moi…

Alors comment allait-il réagir maintenant que j’allais lui accorder toute cette attention ?

C’est dans cet état d’esprit que je suis allée au rituel, ce jeudi matin, moi et mon corps, moi pour mon corps. Je décidais de lui donner toute la place.

Cela faisait quatre ans, depuis mon accouchement, que je ne m’étais plus abandonnée aux mains d’une femme, alors peut-être qu’il y avait un peu de ça. J’ai même pensé que je laissais derrière moi la jeune maman en marchant vers ce cabinet… Vraiment ? Oui, j’y ai laissé quelque chose et je vous raconterai quoi dans les semaines à venir…


< J’ai reçu ce rituel dans le but d’écrire un article pour mon tout premier magazine. Un projet que je réalise avec passion, un rêve qui se concrétise… Ce sera un magazine édité sur le rythme des saisons, dans lequel vous trouverez des tas de rituels pour prendre soin de vous, des témoignages, des interviews, des chroniques… La ligne éditoriale ? Positif et inspirant. Co-créé par des femmes à destination des femmes… Un magazine dont le but est de faire voyager, intérieurement et extérieurement. >


Bientôt un nom…..

Première édition prévue dans quelques mois…

Si vous aimez le magazine Happinez, vous aimerez forcément celui-ci.


Hâte de vous en dire plus !

Merci de m’avoir lue,

Julie


Photos prises par Marion Gouaille : www.marielou-photographie.com

Soin rituel rebozo donné par Amandine De Bodt - Noblot : www.natureauamandine.fr

125 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout