Mon blog  

Rechercher

Toutes mes sympathies, Olivia de Lamberterie, Prix Renaudot Essai, 2018

Mis Ă  jour : 8 mars 2019


Claque đź’Ą


Je viens de finir le terriblement émouvant « Avec toutes mes sympathies » de la célèbre critique littéraire et désormais auteure primée Olivia de Lamberterie. C’est ce que l’on ressent à la lecture de cette œuvre : gorge nouée, mains qui enfilent les pages, yeux fatigués mais décidés à continuer, avec une légère appréhension de terminer le bouquin. Sans parler de l’immense respect ressenti envers l’auteur qui a osé écrire avec ses tripes, sans (visiblement) aucun filtre lié à la pudeur, rendant au sentiment de proximité qui existe entre le lecteur et l’auteur toute sa portée. Ici, rien n’est voilé. Merci. J’ai eu une ou deux insomnies, mais merci. J’ai aimé lire cette histoire poignante, entre deuil et appréhension qu’il arrive un jour, gaieté d’Alex et faille indestructible d’une dépression (malédiction ?) qui finira par l’emporter, amour et impuissance face « à ce qui est »… C’est un voyage au cœur de la vie, réelle et humaine, qui nous emmène et nous fait peur ; mais quoiqu’il en soit, qui existe. Quel bel hommage à cœur ouvert, qui transcende l’indomptable culpabilité de l’entourage et rend le droit à qui veut de choisir de sa vie. Cette lecture ouvre une brèche. Je le recommande, à lire dans la confidence et le cœur (bien) accroché.



! RĂ©ponse de l'auteure sur mon compte Instagram !


© 2019 | Julie Desbuquois | Mentions légales