Mon blog  

Toutes mes sympathies, Olivia de Lamberterie, Prix Renaudot Essai, 2018

Mis Ă  jour : 8 mars 2019


Claque đŸ’„


Je viens de finir le terriblement Ă©mouvant « Avec toutes mes sympathies » de la cĂ©lĂšbre critique littĂ©raire et dĂ©sormais auteure primĂ©e Olivia de Lamberterie. C’est ce que l’on ressent Ă  la lecture de cette Ɠuvre : gorge nouĂ©e, mains qui enfilent les pages, yeux fatiguĂ©s mais dĂ©cidĂ©s Ă  continuer, avec une lĂ©gĂšre apprĂ©hension de terminer le bouquin. Sans parler de l’immense respect ressenti envers l’auteur qui a osĂ© Ă©crire avec ses tripes, sans (visiblement) aucun filtre liĂ© Ă  la pudeur, rendant au sentiment de proximitĂ© qui existe entre le lecteur et l’auteur toute sa portĂ©e. Ici, rien n’est voilĂ©. Merci. J’ai eu une ou deux insomnies, mais merci. J’ai aimĂ© lire cette histoire poignante, entre deuil et apprĂ©hension qu’il arrive un jour, gaietĂ© d’Alex et faille indestructible d’une dĂ©pression (malĂ©diction ?) qui finira par l’emporter, amour et impuissance face « à ce qui est »  C’est un voyage au cƓur de la vie, rĂ©elle et humaine, qui nous emmĂšne et nous fait peur ; mais quoiqu’il en soit, qui existe. Quel bel hommage Ă  cƓur ouvert, qui transcende l’indomptable culpabilitĂ© de l’entourage et rend le droit Ă  qui veut de choisir de sa vie. Cette lecture ouvre une brĂšche. Je le recommande, Ă  lire dans la confidence et le cƓur (bien) accrochĂ©.



! RĂ©ponse de l'auteure sur mon compte Instagram !