Mon blog  

Rechercher

Les confi-mariés.


Tout était prévu. Le gâteau. La robe. Le tralala. 28 mars 2020. Ils devaient se marier. Partir loin, sur une plage américaine, et s'unir pour la vie. Elle avait pensé et repensé ce moment. Réfléchi longuement à sa liste d'invités. À ceux qu'elle n'inviterait pas. Qui ne comptaient plus. Qu'il n'aimait pas. Lui avait tout anticipé. Les chiffres. Les places. Les clés. Ils avaient tellement mis d'énergie dans l'événement qu'ils s'étaient mis de côté. Eux. Sur le rivage du mariage. Cela avait commencé il y a un an. Alors quand le confinement a éclaté. Tout a basculé. Les assiettes. Les rideaux. La salière. Tout y est passé. Il fallait jeter. Crier. Contenir était trop dur. Trop de choses étaient restées coincées. Elle a déchiré sa robe. La rage. Contre tout le monde. Les Chinois. L'État. Le traiteur. Tout cet argent jeté par les fenêtres. On s'était ligué contre elle. Elle attendait ça depuis 20 ans. Sa date. Lui n'a pas su contrôler. C'est parti trop vite. De tout ce qu'il avait anticipé, ça il ne l'avait pas flairé. Alors les reproches ont commencé. "C'est de ta faute." "Non la tienne." "Je ne voulais pas cette date." "Et moi je ne voulais pas me marier." "Tu es un con**." "Je t'ai jamais aim**." Puis ils ont pleuré, se sont baignés dans les bras l'un de l'autre. Ils ont encore reproché. Le truc d'il y a 8 mois. La fête oubliée. L'écoute évaporée. Et quand tout avait été dit. Enfermés, confinés, retranchés dans les derniers non-dits. L'un face à l'autre, ils avaient lâché. Soulagés. Soulagés de ne plus avoir d'invités. Qu'il n'y ait plus de timing à respecter. Soulagés d'avoir tout évacué. Ils se sont réconciliés.

Alors ce soir, face au miroir, quand il l'a regardée, c'était une évidence. Ses longs cheveux éparpillés sur son épaule. Pas besoin des autres, des chiffres, des fleurs. C'est elle, c'est lui, c'est eux. Que leur était-il arrivé ? Elle s'est retournée et a vu dans ses yeux cet éclat qu'elle avait tant aimé la première fois. Ils se sont étreints, emplis d'amour. Demain, samedi 28 mars 2020, sera une magnifique journée. Elle a dit oui, au milieu du salon. Sans vitrine, sans témoin, juste eux deux, comme au début. Sa date, le 28.03, sera la date des confi-mariés.


À bientôt,

Julie.

© 2019 | Julie Desbuquois | Mentions légales